Moe No Daiboken : chercher du travail dans la pub grâce au personal advertainment

Mounir

Sur le marché du travail, de plus en plus de candidats développent des stratégies de recherche d’emploi qui tirent parti des médias digitaux : ça se filme, ça chante, ça danse, ça se vend sur eBay… Tous les moyens sont bons pour se différencier.

Les initiatives originales se multiplient, et le climat de crise ambiant ne fait qu’encourager le phénomène.

Je viens toutefois de tomber sur un format que je n’avais pas vu exploité jusqu’à présent : le manga.

En cordonnier pubard bien chaussé, Moe, allias Mounir Bekkouche, s’est appliqué à lui-même une stratégie de branded entertainment.

Il a mis en scène et romancé ses compétences et son parcours à travers un manga, Moe No Daiboken (comprendre » La quête de Moe ») dans le but d’attirer l’attention des recruteurs alors qu’il partait, tel un Rastignac des temps modernes, à la conquête de la capitale britannique.

Soulignons-le, le mérite de ce passionné de manga est d’autant plus grand que ce dernier n’exerce pas une fonction de créatif… mais recherche un emploi de chef de publicité !

Le dispositif se compose d’un manga sous forme de ebook dont ont peut suivre les update au fil du temps sur un blog. Le tout est relayé par un petit trailer vidéo et une page Facebook destinée à accueillir les futurs fans.

This entry was posted in Branded Entertainment and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Moe No Daiboken : chercher du travail dans la pub grâce au personal advertainment

  1. Pierre says:

    Une idée aussi jolie que l’est le trait de ce Moe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>